Le comité national SEPA confirme l engagement de la communauté française dans ce projet

Le comité national SEPA confirme l’engagement de la communauté française dans ce projet et attend des autorités européennes les clarifications nécessaires pour une migration rapide.

Le Comité national SEPA s’est réuni le 3 juin 2010 en vue d’examiner l’état de la migration à SEPA en France. Concernant le virement SEPA, la montée en charge des administrations se déroule conformément au calendrier prévu. Les administrations devraient donc assurer dès le début de l’année 2011 une part très significative des virements SEPA dans le total des virements émis en France. Le calendrier de migration demeure compatible avec le souhait du Parlement européen d’achever la migration avant fin 2012. Lors de cette réunion, le Comité national a également confirmé le lancement du prélèvement SEPA en France dès le 1er novembre 2010 conformément à la décision prise en avril 2009.

Des questions en suspens au niveau européen Le Comité a également salué la mise en place du SEPA Council* appelé à clarifier le pilotage de ce projet pour l’harmonisation de l’espace des paiements en euros. Il attire l’attention du SEPA Council sur le besoin collectif d’un travail approfondi visant à assurer la sécurité des moyens de paiement en Europe et à lutter efficacement contre la fraude. La totale confiance de tous les utilisateurs dans ces nouveaux moyens de paiement est en effet essentielle à leur succès. La BCE serait tout à fait légitime pour mener ces travaux relatifs à la sécurité.

Le Comité national est préoccupé par la multiplicité des options et variantes qui sont proposées en matière de prélèvement. Celles-ci ne peuvent que retarder sa mise en œuvre effective et compromettre l’adhésion des utilisateurs à cet instrument. Le SEPA Council est invité à apporter des réponses précises à ces interrogations. Ces réponses sont indispensables à la bonne migration au virement et au prélèvement SEPA.

Communiqué de presse comite national SEPA