Sepamail, qu’est-ce que c’est ?

Blog Avizo SEPAmailSEPAmail est une innovation qui répond aux problématiques de dématérialisation, de sécurisation et de simplification des instruments de paiement.

SEPAMAIL permet de déployer différentes solutions de paiement construites autour d’une messagerie interbancaire à valeur ajoutée. Les transactions SEPAMAIL sont initiées directement aux travers des applications bancaires : banque en ligne, mobile en ligne, automates, plates-formes EDI bancaires.

Ce service vise à faciliter le règlement pour le client en évitant les courriers (factures, chèques, TIP …) tout en optimisant les modalités d’encaissement pour les créanciers.
Cette messagerie est intégralement sécurisée et structurée autour de schémas définis. Elle permet enfin d’articuler des opérations le long de la chaîne de traitement (accusé de réception, enclenchement d’un paiement, etc).

Le concept SEPAmail a été décliné techniquement en une série de messages structurés pour les flux des différentes applications.

En savoir plus : accéder au site SEPAmail

 

La trésorerie globale des entreprises se dégraderait

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de mars 2016, La trésorerie globale des entreprises se dégraderait. En mars, pour le deuxième mois consécutif, une majorité de trésoriers considère que la trésorerie globale de leur entreprise s’est dégradée au cours du dernier mois. L’inflexion à la baisse est très nette. Le solde d’opinion sur la trésorerie d’exploitation rechute et passe en territoire négatif pour la première fois depuis juin 2015.


Blog Avizo La tresorerie globale des entreprises se degraderaitQuestion : Votre situation de trésorerie globale est-elle, par rapport au mois précédent : améliorée, au même niveau ou dégradée ? Ecart entre le pourcentage de réponses « améliorée » et le pourcentage de réponses « dégradée ».

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation de trésorerie des grandes entreprises s’est dégradée selon les trésoriers des grandes entreprises et des ETI.
  • La trésorerie globale se détériorerait, une observation inédite depuis deux ans.
  • L’influence exercée par les évolutions des prix des matières premières aurait été plutôt positive malgré la remontée récente du prix du pétrole.
  • Les délais de paiement des clients comme des fournisseurs se stabilisent.
  • Les marges pratiquées sur les crédits bancaires ont cessé de reculer depuis quatre mois.
  • La détention en cash demeure le véhicule privilégié pour le « placement » de la trésorerie.

En savoir plus, lire l’enquête

Les délais de paiement poursuivent leur baisse mais le solde du crédit interentreprises reste au plus haut

Blog Avizo Rapport de l'Observatoire des délais de paiementDeux mois après la reprise de ses travaux en décembre 2015, l’Observatoire des délais de paiement présente l’évolution récente des conditions de paiement des entreprises et des acteurs publics à partir de l’ensemble des informations disponibles à cette date. Ce rapport recense également les actions engagées par les pouvoirs publics afin de mieux faire respecter les dispositions de la loi de modernisation de l’économie (LME).

Les délais de paiement calculés à partir des données comptables ont poursuivi leur repli en 2014, mais en raison d’un décalage entre la baisse des délais fournisseurs et la baisse des délais clients, la charge financière supportée par les entreprises s’est alourdie sur les trois dernières années. La situation s’est particulièrement dégradée entre mi-mai 2014 et mi-mai 2015 selon les professionnels du risque clients et les résultats des enquêtes menées par les fédérations professionnelles.

Le ministère des Finances et des Comptes publics et la direction générale des Finances publiques (DGFiP) ont fait de la réduction des délais de paiement une priorité. Les actions entreprises se sont traduites par une forte baisse du délai global de paiement de l’État depuis 2006. En revanche du côté du secteur local, des efforts restent à réaliser pour un certain nombre de collectivités territoriales et d’établissements publics de santé.
L’année 2015 a également été marquée par de nouvelles mesures gouvernementales visant à lutter contre les retards de paiement, dont certaines reprennent des propositions formulées par l’Observatoire dans ses précédents rapports.

En 2016, la composition de l’Observatoire sera élargie, en vue de travailler plus spécifiquement sur les délais de paiement du secteur public, notamment des collectivités locales et des établissements publics de santé.

Télécharger le rapport