Convention de trésorerie : pourquoi prêter à la holding cela ne rapporte plus rien !

 En mission, en conseil opérationnel en gestion de trésorerie, chez un client, la comptable en charge du calcul des intérêts compte-courant  intragroupe m’interpelle en me disant que le logiciel de trésorerie ne fonctionnait plus ce trimestre !

En effet le résultat du calcul des intérêts était nul pour l’ensemble des filiales qui prêtaient leur cash à la holding. Je vérifie les bases, celles-ci me paraissent correctes,  les EONIA quotidiens sont correctement renseignés…

Mais,  oui … « Élémentaire mon cher Watson » les conventions de prêts stipulent un taux basé sur l’EONIA quotidien moins une marge de 0.10%. Alors avec une moyenne mensuelle de 0,0909 pour octobre, 0,0786 pour novembre  et 0,0723 pour décembre 2012, le taux final devrait être alors négatif.

Voilà qu’il faudrait payer pour prêter ! Dans quel monde vivons-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.