Etebac n’est pas mort…car il vit encore.

A l’exception notoire du LCL, il semblerait que l’ensemble des serveurs etebac des grandes banques françaises continuent de fonctionner en sens aller et retour.
Il reste donc des entreprises qui continuent d’adresser des fichiers de paiements via ce canal. Un intégrateur de solution Sage m’a même écrit qu’un de leur client lui a indiqué qu’il migrerait …en même temps que le SEPA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *