La trésorerie d’exploitation des grandes entreprises et ETI retrouve un point haut en France

Blog Avizo logo Coe-Rexecode Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode d’octobre 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises, après une amélioration déjà sensible le mois dernier, la première estimation du solde des opinions des trésoriers sur la situation de trésorerie d’exploitation se redresse à nouveau significativement dans notre enquête d’octobre. Il retrouve un niveau inédit depuis 2007.
La-tresorerie-d-exploitation-des-grandes-entreprises-et-ETI-retrouve-un-point-haut-en-France_indicateurQuestion : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ? Ecart entre le pourcentage de réponses « aisées » et le pourcentage de réponses « difficiles ».

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • Après une première hausse en septembre, le solde d’opinion sur la trésorerie d’exploitation s’améliore à nouveau sensiblement.
  • La trésorerie globale s’est améliorée au cours du mois écoulé.
  • Le recul des prix des matières premières influence à nouveau positivement la trésorerie des grandes entreprises et des ETI.
  • Les délais de paiement des fournisseurs confirment leur tendance à la hausse. Ceux accordés aux clients sont stables.
  • Les recherches de financement sont jugées aisées et les marges pratiquées sur les crédits bancaires se détendent à nouveau.
  • La situation aisée de la trésorerie d’exploitation incite peu les trésoriers des grandes entreprises et des ETI à mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution.
    Dans un environnement de taux d’intérêt très bas, la détention en cash est le « placement » privilégié par les trésoriers.

En savoir plus, lire l’enquête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *