L’appréciation de la situation de trésorerie s’effrite légèrement

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de septembre 2017, L’opinion des trésoriers des grandes entreprises et ETI sur l’évolution de la trésorerie globale et de la trésorerie d’exploitation de leur entreprise semble avoir atteint un point haut au printemps et au début de l’été derniers. Le solde d’opinion reflue légèrement sur ces deux questions.

L-appreciation-de-la-situation-de-tresorerie-s-effrite-legerement_indicateurQuestion : Votre situation de trésorerie globale est-elle, par rapport au mois précédent : améliorée, au même niveau ou dégradée ?

 

 

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • Un point haut a été franchi tant en ce qui concerne l’appréciation de la situation de trésorerie des grandes entreprises et des ETI que celle de son évolution.
  • Les trésoreries sont restées relativement hermétiques à l’évolution pourtant marquée du taux de change de l’euro/ dollar depuis deux mois.
  • Les délais de paiement accordés aux clients augmenteraient légèrement. Ceux négociés avec les fournisseurs se raccourciraient.
  • La grande stabilité qui prévaut depuis quatre ans sur l’appréciation favorable des marges bancaires sur les crédits comme sur l’accès plutôt aisé au financement perdure.
  • La hiérarchie des préférences en matière de placements de la trésorerie se fige depuis quelques mois en faveur de la détention en cash des liquidités.

En savoir plus, lire l’enquête AFTE/Coe-Rexecode

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *