Avizo recrute un Consultant Trésorerie

Blog Avizo HiringAfin de renforcer ses équipe dans le cadre du développement de ses missions liées à l’implémentation de nouveaux logiciels de trésorerie et de paiements Avizo recrute un consultant (H/F) en charge de l’assistance à l’implémentation de logiciel de trésorerie et de paiements (EBICS T/TS et SWIFT) auprès de ses clients PME, ETI.


Missions  : Vous intervenez sur toutes les phases des projets : vous assurez l’analyse, le paramétrage et la formation des utilisateurs tout en vous appuyant sur nos méthodologies de déploiement.

Qualités requises

  • Gestion de projet
  • Autonomie, pro-activité, sens du service client
  • Aisance relationnelle et rédactionnelle
  • Rigueur et organisation
  • Bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit.

Expériences demandées

  • Premières expériences d’implémentation de logiciels de paiements, de trésorerie : Sage FRP, Sage Trésorerie Ligne 1000, Kyriba Entreprise, Kyriba Pro, Exalog AllMyBanks
  • De véritables connaissances fonctionnelles de la gestion de trésorerie sont un plus.

Salaire : selon profil.
Localisation : Paris, Ile de France, principalement mais des déplacements en province peuvent être envisagés.

Blog Avizo CvMerci de bien vouloir nous adresser votre CV, lettre de motivation et prétentions salariales à job(at)avizo.tm.fr

 

Créée en 2004, Avizo est une société de conseil opérationnel et d’intégration de systèmes informatiques, spécialisée dans la Gestion de trésorerie et des flux financiers.

La vocation opérationnelle de l’accompagnement proposé par Avizo est garantie par ses équipes de consultants expérimentés. Capitalisant sur ses retours d’expériences, Avizo a développé une offre construite autour de trois thématiques majeures : Conseils, Systèmes, Ressources. Avizo développe tout particulièrement ses offres de services auprès des trésoriers et directeurs financiers des PME, ETI, nationales ou internationales.

ALBIOMA, ALAIN AFFLELOU FRANCHISEUR, AGROGENERATION, AUXIA, BNP PARIBAS LACM, COTY, ECS, ECONOCOM, FRANCE ACTIVE, GROUPE ESSEC, GROUPE MONNOYEUR, ISOCHEM, LE CONSERVATEUR, POWEO, PRET-D’UNION, SOLAIREDIRECT, SPHERE, SWIFT & TISMADE, TECHNICOLOR, TRANSAVIA, VEDICI, font confiance à Avizo.

Comment Ebics a permis d’améliorer le reporting SwiftNet MT940 ?

Lorsqu’un trésorier français possède des filiales à l’étranger ayant des comptes bancaires ouverts dans des banques locales et qu’il souhaite, avec son logiciel de gestion de trésorerie, gérer et contrôler avec efficacité son cash, plusieurs solutions s’offrent à lui.

  • Un accès web banking : C’est un portail internet de la banque mis à sa disposition pour lui permettre de gérer ses comptes bancaires à distance depuis n’importe quel ordinateur, 24h/24 – 7 jours/7, en toute autonomie. Cependant revers de la médaille, le trésorier groupe devra gérer autant d’accès login/mot de passe/clé USB, carte… que le groupe possède de banque étrangère. Reporting non homogène, coûts démultipliés…
  • Si le groupe est relié au réseau SwiftNet en direct ou par l’intermédiaire d’un service bureau, les banques étrangères adresseront les relevés de compte sous forme de messages MT940 à l’adresse Swift du groupe français. Malgré une baisse des coûts constatée des abonnements et flux SwiftNet, ceux-ci restent assez élevés pour que l’accès SwiftNet reste l’apanage des ETI et des grandes entreprises.
  • Enfin et solution la plus répandue auprès des PME, le groupe français choisit une banque « centralisatrice ». Celle-ci collecte grâce son adresse Swift propre dédiée, les messages SwiftMT940 que lui envoie les banques étrangères, charge à celle-ci de les remettre à disposition de son client via sa liaison télématique habituelle.

Message swift MT940

Du temps d’Etebac, un temps que les moins de 6 mois ne pouvaient pas connaitre (quoique !), les messages MT940 messages de taille variable, étaient le plus souvent transformés en fichier de format fixe CFONB120, format habituel des relevés de compte français. Et là, la conversion des codes flux Swift utilisés en Code InterBancaire (CIB) était plus ou moins heureuse selon les établissements bancaires. Il est vrai que le sous-champ 6 « Transaction status » du champ 61 « Statement line » du message Swift MT940 ne contient qu’une vingtaine de codes usuels, alors que la table des CIB en possède presque 99.

Pour l’anecdote, je me souviens même d’une banque qui transformait l’ensemble des flux Swift de sa filiale hongroise en CIB 99 Divers. Notre connaissance de la langue finno-ougrienne étant plus que pauvre, nous ne savions exploiter que le solde final du relevé de compte transmis. Faute à la banque étrangère qui peut-être transmettait tout en MSC (Miscellaneous) ?

Et c’est là qu’Ebics arriva, permettant, grâce à sa capacité de transporter des fichiers au format variable, de remettre le message MT940 inchangé. Encore faut-il que votre banque vous le propose ce qui n’est pas le cas de l’ensemble des banques à ce jour et enfin que votre logiciel de trésorerie préféré accepte autre chose que du AFB120.

Alors soyez bien attentif au file format que vous choisirez dans l’annexe de votre contrat EBICS : camt.xxx.cfonb120.stm (et variante) pour du relevé usuel Cfonb120 ou mieux camt.fin.mt940.stm (et variante) pour un reporting en VO.

La vraie fausse bonne idée du cash pooling

Lors d’un entretien avec une trésorière française d’un groupe européen, cette dernière m’a indiqué comment d’une trésorerie gérée en une demi-heure le matin par elle-même en directe, elle est passée par une gestion qui s’étale désormais jusqu’à une bonne partie de l’après-midi !

Et cela depuis quelque mois, depuis la mise en place d’un cash poing groupe. En effet sa banque principale est une banque française et la banque du cash pooling est une banque hollandaise.

Afin d’obtenir le détail des informations des opérations domestiques la banque française envoyait des SWIFT MT940 à sa consœur. Mais en raison du rythme quotidien unique et des horaires de cut off des Swift MT101 venant mouvementer dans un sens ou dans un autre le compte français, les mouvements de centralisation venaient toujours avec retard et provoquaient systématiquement des décalages de valeur.

Afin de se rapprocher cela position 0 en valeur, la banque française est passée à un reporting des opérations via MT942 permettant plusieurs vacations par jour.

Mais hélas, du fait des horaires tardifs de comptabilisation de certaines opérations domestiques par cette banque française, seule une partie d’opération de la journée était alors prise en compte par la banque hollandaise générant des écarts encore plus importants en valeurs provoquant parfois des tensions avec la banque française.

La trésorière passe dorénavant sa journée à suivre les vacations de sa banque française afin d’éviter des positions incorrectes en valeur.

Voilà un des effets pervers d’un cash poing, rarement mis en avant auprès des directions générales groupe, qui adhère très facilement au concept de position 0 dans l’ensemble du groupe, mais qui ne perçoivent pas parfois les effets contraires.

Il faudrait pouvoir faire un essai gratuit de 3 mois de cash pooling afin de pouvoir dire que l’essayer c’est l’adopter.