La trésorerie globale des grandes entreprises et ETI s’améliore très progressivement

Blog Avizo logo Coe-RexecodeSelon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de novembre 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises,le vif rebond de la trésorerie d’exploitation signalé dans les enquêtes de septembre et octobre n’est pas confirmé en novembre. De même, la tendance suivie par la trésorerie globale des entreprises reste celle d’une amélioration progressive. Une courte majorité de trésoriers jugent qu’elle s’est améliorée en novembre.

1511-La-tresorerie-globale-des-grandes-entreprises-et-ETI-s-ameliore-tres-progressivement_indicateurQuestion : Votre situation de trésorerie globale est-elle, par rapport au mois précédent : améliorée, au même niveau ou dégradée ? Ecart entre le pourcentage de réponses « améliorée » et le pourcentage de réponses « dégradée ».

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation de trésorerie d’exploitation est jugée aisée par une majorité de trésoriers, mais de manière moins marquée que lors du mois dernier.
  • La tendance suivie par la trésorerie globale reste celle d’une amélioration seulement graduelle.
  • Les évolutions de prix des matières premières et du taux de change de l’euro/dollar influenceraient négativement la trésorerie des entreprises en novembre.
    Les délais de paiement des clients se tasseraient légèrement alors que ceux accordés aux fournisseurs seraient à la hausse.
  • Les recherches de financement sont toujours jugées aisées et les marges pratiquées sur les crédits bancaires se détendent à nouveau.
  • Plus que jamais, alors que les taux d’intérêt sont très faiblement rémunérateurs, la détention en cash est le « placement » privilégié par les trésoriers.

En savoir plus, lire l’enquête

 

 

La trésorerie d’exploitation des grandes entreprises et ETI retrouve un point haut en France

Blog Avizo logo Coe-Rexecode Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode d’octobre 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises, après une amélioration déjà sensible le mois dernier, la première estimation du solde des opinions des trésoriers sur la situation de trésorerie d’exploitation se redresse à nouveau significativement dans notre enquête d’octobre. Il retrouve un niveau inédit depuis 2007.
La-tresorerie-d-exploitation-des-grandes-entreprises-et-ETI-retrouve-un-point-haut-en-France_indicateurQuestion : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ? Ecart entre le pourcentage de réponses « aisées » et le pourcentage de réponses « difficiles ».

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • Après une première hausse en septembre, le solde d’opinion sur la trésorerie d’exploitation s’améliore à nouveau sensiblement.
  • La trésorerie globale s’est améliorée au cours du mois écoulé.
  • Le recul des prix des matières premières influence à nouveau positivement la trésorerie des grandes entreprises et des ETI.
  • Les délais de paiement des fournisseurs confirment leur tendance à la hausse. Ceux accordés aux clients sont stables.
  • Les recherches de financement sont jugées aisées et les marges pratiquées sur les crédits bancaires se détendent à nouveau.
  • La situation aisée de la trésorerie d’exploitation incite peu les trésoriers des grandes entreprises et des ETI à mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution.
    Dans un environnement de taux d’intérêt très bas, la détention en cash est le « placement » privilégié par les trésoriers.

En savoir plus, lire l’enquête

La trésorerie globale des grandes entreprises et des ETI se dégraderait quelque peu

Blog Avizo logo Coe-RexecodeSelon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de avril 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises, la trésorerie globale des grandes entreprises et des ETI se dégraderait quelque peu.

 

Blog Avizo enquête AFTE avril 2015Question : Votre situation de trésorerie globale est-elle,
par rapport au mois précédent :
améliorée, au même niveau ou dégradée ?

 

 

 

 

Principaux résultats de l’enquête

  • L’amélioration de la situation de la trésorerie d’exploitation à l’oeuvre en 2014 est interrompue.
  • La trésorerie globale, après investissements et financement, se dégrade depuis le début de l’année.
  • L’impact positif de l’évolution des prix des matières premières et du pétrole sur les trésoreries s’estompe.
  • Les marges sur les crédits se sont détendues et les recherches de financement sont aisées.
  • Ces deux indicateurs cohérents se stabilisent dans une zone favorable.
    Les placements très liquides restent privilégiés par les trésoriers d’entreprises, les titres de créances négociables continuent d’être délaissés.

Lire l’enquête

Bercy organise une conférence avec pour thème « Trésorerie des entreprises »

Blog Avizo Trésorerie des entrepriseLa situation de la trésorerie de son entreprise est au cœur des préoccupations du chef d’entreprise.

De nombreux facteurs contribuent à la situation de la trésorerie d’une entreprise : les délais de paiement et leur respect par les donneurs d’ordre privés ou publics, les outils de gestion et de suivi de la trésorerie, le recours à la facturation électronique , les outils de financement et de couverture du bas de bilan ainsi que l’accompagnement et la montée en compétence des chefs d’entreprise. Travailler à l’amélioration de la trésorerie des entreprises nécessite de s’interroger sur chacun de ces facteurs.

C’est pourquoi Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics et Emmanuel MACRON, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique ont souhaité consacrer une manifestation dédiée à ce sujet. Celle-ci s’adresse prioritairement aux entreprises, PME, ETI, grands groupes, banques, institutionnels, organismes financiers spécialisés et administrations.

Ces rencontres permettront aux différents acteurs concernés, publics et privés, d’échanger sur pistes de progrès envisageables en ces domaines. Le Gouvernement présentera à cette occasion un ensemble de mesures visant à améliorer la situation de la trésorerie des entreprises.

Lire Le dossier de presse

Moins d’une entreprise sur cinq a l’intention de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution

Les trésoriers des grandes entreprises et ETI sont de moins en moins nombreux à envisager de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution. Ils étaient moins de 20% début février. C’est la première fois depuis que cette question est posée dans le cadre notre enquête Trésorerie.

Moins-d-une-entreprise-sur-cinq-a-l-intention-de-mettre-en-place-de-nouvelles-lignes-de-credits-de-precaution_indicateurQuestion : Avez-vous l’intention de mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution (bancaire,syndiqué,emprunt obligataire…) ? Proportion de oui, en %, brut

 

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • Un point haut a été clairement franchi tant en ce qui concerne l’appréciation de la situation de trésorerie d’exploitation, que l’évolution de la trésorerie globale.
  • L’évolution des prix du pétrole continue d’exercer une influence positive sur les trésoreries mais le diagnostic est plus mitigé en ce qui concerne l’impact de l’évolution du taux de change euro / dollar.
  • L’appréciation sur les marges de crédit bancaire et sur les recherches de financement est positive, elle se stabilise.
  • Les délais de paiement pour les clients se stabilisent, se raccourcissent pour les fournisseurs.
  • Léger regain d’intérêt pour le placement des liquidités en OPCVM.

Moins d’une entreprise sur cinq a l’intention de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution

Avizo recrute un Consultant Trésorerie

Blog Avizo HiringAfin de renforcer ses équipe dans le cadre du développement de ses missions liées à l’implémentation de nouveaux logiciels de trésorerie et de paiements Avizo recrute un consultant (H/F) en charge de l’assistance à l’implémentation de logiciel de trésorerie et de paiements (EBICS T/TS et SWIFT) auprès de ses clients PME, ETI.


Missions  : Vous intervenez sur toutes les phases des projets : vous assurez l’analyse, le paramétrage et la formation des utilisateurs tout en vous appuyant sur nos méthodologies de déploiement.

Qualités requises

  • Gestion de projet
  • Autonomie, pro-activité, sens du service client
  • Aisance relationnelle et rédactionnelle
  • Rigueur et organisation
  • Bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit.

Expériences demandées

  • Premières expériences d’implémentation de logiciels de paiements, de trésorerie : Sage FRP, Sage Trésorerie Ligne 1000, Kyriba Entreprise, Kyriba Pro, Exalog AllMyBanks
  • De véritables connaissances fonctionnelles de la gestion de trésorerie sont un plus.

Salaire : selon profil.
Localisation : Paris, Ile de France, principalement mais des déplacements en province peuvent être envisagés.

Blog Avizo CvMerci de bien vouloir nous adresser votre CV, lettre de motivation et prétentions salariales à job(at)avizo.tm.fr

 

Créée en 2004, Avizo est une société de conseil opérationnel et d’intégration de systèmes informatiques, spécialisée dans la Gestion de trésorerie et des flux financiers.

La vocation opérationnelle de l’accompagnement proposé par Avizo est garantie par ses équipes de consultants expérimentés. Capitalisant sur ses retours d’expériences, Avizo a développé une offre construite autour de trois thématiques majeures : Conseils, Systèmes, Ressources. Avizo développe tout particulièrement ses offres de services auprès des trésoriers et directeurs financiers des PME, ETI, nationales ou internationales.

ALBIOMA, ALAIN AFFLELOU FRANCHISEUR, AGROGENERATION, AUXIA, BNP PARIBAS LACM, COTY, ECS, ECONOCOM, FRANCE ACTIVE, GROUPE ESSEC, GROUPE MONNOYEUR, ISOCHEM, LE CONSERVATEUR, POWEO, PRET-D’UNION, SOLAIREDIRECT, SPHERE, SWIFT & TISMADE, TECHNICOLOR, TRANSAVIA, VEDICI, font confiance à Avizo.

Trésorerie : les marges payées sur le crédit bancaire diminuent

Selon l’enquête AFTE/Coe-Rexecode de juin 2014, la détente des marges sur les crédits bancaires relevée le mois dernier est confirmée. La proportion de trésoriers qui notent une diminution des marges payées sur leurs crédits n’a jamais été aussi élevée depuis 2005.

Tresorerie-les-marges-payees-sur-le-credit-bancaire-diminuent_indicateurQuestion : La marge payée sur vos crédits bancaires a-t-elle tendance à augmenter, rester stable ou diminuer ?
Ecart entre le pourcentage de réponses tendance à augmenter et le pourcentage de réponses tendance à baisser.

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation des trésoreries d’exploitation est jugée normale depuis février 2014. Elle ne s’améliore pas pour autant.
  • L’évolution des trésoreries globales a été un peu moins positive en mai que lors des deux mois précédents.
  • Le change euro / dollar aurait pesé sur les trésoreries lors du dernier mois.
  • Le solde des opinions sur les marges de crédits bancaires s’améliore à nouveau. Il retrouve son niveau de 2005.
  • Les recherches de financement sont redevenues faciles pour une majorité de trésoriers pour le troisième mois consécutif.
  • Le cash est le premier véhicule de placement des liquidités. La désaffection pour les OPCVM se confirme.

En savoir plus :

Trésorerie : Les délais de paiement des clients se stabilisent

Tresorerie-Les-delais-de-paiement-des-clients-se-stabilisent_indicateurSelon l’enquête AFTE/Coe-Rexecode de mai 2014, la tendance à la détente progressive des délais de paiement des clients paraît s’être accélérée en mars et en avril. Dans l’enquête menée auprès des trésoriers début mai, le solde d’opinions sur cette question a retrouvé son niveau moyen observé de 2005 à 2007 et en 2010.

Question : Les délais de paiement de vos clients ont-ils tendance à se réduire, être stables ou s’allonger ? Solde d’opinion : Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à s’allonger » et le pourcentage de réponses « tendance à se réduire ».

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation des trésoreries d’exploitation est jugée normale par une majorité de trésoriers.
  • L’évolution des trésoreries globales se serait sensiblement améliorée en avril.
  • L’appréciation du change euro / dollar aurait pesé sur les trésoreries.
  • Le reflux des marges bancaires est confirmé et les recherches de financement sont redevenues aisées pour une faible majorité de trésoriers.
  • Il se confirme que le recours aux OPCVM en tant que véhicule de placement des liquidités est de moins en moins privilégié.

Trésorerie : Les délais de paiement des clients se stabilisent.

Les marges bancaires sur les crédits aux grandes entreprises et aux ETI diminuent

Selon l’enquête AFTE/Coe-Rexecode d’avril 2014, pour la première fois depuis 2006, il y a plus de trésoriers qui jugent que la marge payée sur leurs crédits bancaires a tendance à baisser que de trésoriers qui constatent une situation inverse. Les tensions sur le coût du financement bancaire s’atténuent sensiblement depuis le pic de fin 2011.

Blog Avizo Enquête

Question : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ?

Principaux résultats de l’enquête :

  • Amélioration confirmée de la situation des trésoreries d’exploitation.
  • L’évolution des trésoreries globales est jugée de manière moins favorable.
  • L’influence des mouvements des cours de matières premières et du change euro / dollar sur les trésoreries aurait été défavorable courant mars.
  • Une détente progressive des délais de paiement des clients s’opère.
  • Les recherches de financement redeviennent faciles pour une faible majorité de trésoriers.
  • Le recours aux OPCVM en tant que véhicule de placement des liquidités est de moins en moins privilégié.

Les marges bancaires sur les crédits aux grandes entreprises et aux ETI diminuent.

L’amélioration de la situation de trésorerie d’exploitation est confirmée

Selon l’enquête AFTE/Coe-Rexecode de mars 2014, l’amélioration de la situation de trésorerie d’exploitation perçue par les trésoriers des grandes entreprises et des ETI depuis l’été 2013 est confirmée en mars. La tendance est redevenue positive pour la première fois depuis fin 2011.

Blog Avizo L’amélioration de la situation de trésorerie d’exploitation est confirmée

Question : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ?

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation des trésoreries d’exploitation s’améliore à nouveau en mars.
  • En revanche, l’évolution des trésoreries globales serait plutôt défavorables.
  • La proportion de trésoriers concernés par les mouvements de matières premières est très faible. Ils jouent peu sur la trésorerie de même que les mouvements du change euro / dollar.
  • Les délais de paiement se détendraient quelque peu.
  • Les marges sur les crédits bancaires sont jugées stables.
  • La proportion de trésoriers envisageant de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution est tombée à 23% en mars contre 30% en moyenne en 2013.

L’amélioration de la situation de trésorerie d’exploitation est confirmée