Le cash est plus que jamais le support de placement privilégié des trésoreries.

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode d’avril 2017, Le primat accordé au cash pour le placement de la trésorerie reste plus que jamais d’actualité. Il se renforce même en avril au détriment des placements en OPCVM de quelque nature que ce soit, ou des dépôts à terme.

Blog Avizo Le-cash-est-plus-que-jamais-le-support-de-placement-privilegie-des-tresoreries_indicateurQuestion : Classez dans l’ordre d’importance les supports de placements utilisés pour votre entreprise (de 1 à 4)

 

 

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation de la trésorerie d’exploitation est toujours jugée aisée par une majorité de trésoriers d’entreprises.
  • Une part croissante de trésoriers jugent que la trésorerie globale de leur entreprise s’améliore. Elle rejoint un niveau inédit depuis 2005.
  • Le cours des matières premières et le taux de change euro / dollar pèsent négativement sur l’évolution des trésoreries.
  • Les délais de paiement se détendent pour les clients comme pour leurs fournisseurs.
  • Les recherches de financement restent aisées bien que les marges de crédit bancaire aient cessé de reculer.
  • Les trésoriers privilégient encore un peu plus le cash en tant que véhicule de placement de leurs liquidités au détriment des OPCVM et des DAT.

En savoir plus, lire l’enquête AFTE/Coe-Rexecode

Avec la remontée des cours du Brent observée depuis le 11 novembre, l’influence des prix des matières premières est perçue comme étant plus négative

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de décembre 2016, près d’un tiers des trésoriers  interrogés en décembre estime que l’évolution des prix des matières premières exerce une influence sur la situation de trésorerie de leur entreprise. En cohérence avec la remontée des cours du Brent observée depuis le 11 novembre, cette influence est perçue comme étant un peu plus négative que lors du mois précédent.

avec-la-remontee-des-cours-du-brent-observee-depuis-le-11-novembre-l-influence-des-prix-des-matieres-premieres-est-percue-comme-etant-plus-negative_indicateurQuestion : Jugez-vous que le niveau actuel du prix des matières premières (y compris pétrole) influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation de la trésorerie d’exploitation est jugée un peu plus aisée par les trésoriers.
  • La dégradation de la trésorerie globale, observée depuis septembre, se tempère.
  • L’influence du taux de change sur la trésorerie est redevenue négative, malgré la dépréciation de l’euro contre le dollar depuis début novembre.
  • Les recherches de financement bancaire restent aisées.
  • Les délais de paiement continuent à s’allonger, à destination des clients comme vis-à-vis des fournisseurs.
  • La détention en cash confirme son statut de « placement » privilégié des liquidités. Une légère remontée des OPCVM est observée.

En savoir plus, lire l’enquête AFTE/Coe-Rexecode

Les recherches de financement n’auraient jamais été aussi aisées depuis 2007 selon les trésoriers

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de octobre 2016, une majorité de trésoriers des grandes entreprises et des ETI estiment que leurs recherches de financement restent aisées. Le solde des opinions retrouve un niveau qui n’avait plus été atteint deux mois d’affilée depuis 2007 et la crise ouverte à partir de l’été cette année-là.

les-recherches-de-financement-n-auraient-jamais-ete-aussi-aisees-depuis-2007-selon-les-tresoriers_indicateurQuestion : Vos recherches de financements sont-elles faciles, normales ou difficiles ?

Solde : Ecart entre le pourcentage de réponses « faciles » et le pourcentage de réponses « difficiles ».

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation de la trésorerie d’exploitation est jugée comme plutôt aisée par les trésoriers. L’appréciation dégradée relevée par l’enquête du mois dernier a été gommée.
  • La trésorerie globale s’améliore à nouveau mais de manière moins marquée que lors du mois précédent.
  • Avec la remontée du prix du pétrole, les prix des matières premières influencent de manière négative la trésorerie des grandes entreprises.
  • Les marges pratiquées sur les crédits bancaires reculent depuis près de trois ans. C’est à nouveau le cas en octobre.
  • La détention en cash demeure le « placement » privilégié par les trésoriers interrogés.

En savoir plus, lire l’enquête AFTE/Coe-Rexecode

La trésorerie globale des entreprises se dégraderait

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de mars 2016, La trésorerie globale des entreprises se dégraderait. En mars, pour le deuxième mois consécutif, une majorité de trésoriers considère que la trésorerie globale de leur entreprise s’est dégradée au cours du dernier mois. L’inflexion à la baisse est très nette. Le solde d’opinion sur la trésorerie d’exploitation rechute et passe en territoire négatif pour la première fois depuis juin 2015.


Blog Avizo La tresorerie globale des entreprises se degraderaitQuestion : Votre situation de trésorerie globale est-elle, par rapport au mois précédent : améliorée, au même niveau ou dégradée ? Ecart entre le pourcentage de réponses « améliorée » et le pourcentage de réponses « dégradée ».

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • La situation de trésorerie des grandes entreprises s’est dégradée selon les trésoriers des grandes entreprises et des ETI.
  • La trésorerie globale se détériorerait, une observation inédite depuis deux ans.
  • L’influence exercée par les évolutions des prix des matières premières aurait été plutôt positive malgré la remontée récente du prix du pétrole.
  • Les délais de paiement des clients comme des fournisseurs se stabilisent.
  • Les marges pratiquées sur les crédits bancaires ont cessé de reculer depuis quatre mois.
  • La détention en cash demeure le véhicule privilégié pour le « placement » de la trésorerie.

En savoir plus, lire l’enquête

Les marges sur les crédits bancaires ont cessé de se détendre

Blog Avizo logo Coe-RexecodeSelon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de mai 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises,pour le deuxième mois consécutif,Les marges sur les crédits bancaires ont cessé de se détendre

Le solde des opinions des trésoriers sur les marges payées sur leurs crédits bancaires se rapproche de la zone indiquant une tendance à l’augmentation de ces marges. Plus généralement, tous les indicateurs de l’enquête s’orientent vers une zone défavorable.

Les-marges-sur-les-credits-bancaires-ont-cesse-de-se-detendre_indicateurQuestion : La marge payée sur vos crédits bancaires a-t-elle tendance à augmenter, rester stable ou diminuer ? Écart entre le pourcentage de réponses « tendance à augmenter » et le pourcentage de réponses « tendance à baisser ».

 

Principaux résultats de l’enquête

  • Tous les indicateurs de l’enquête se sont retournés depuis quelques mois et s’orientent vers une zone défavorable.
  • La trésorerie globale des grandes entreprises et des ETI se dégrade et évolue de manière plus défavorable qu’anticipée par les trésoriers.
  • L’évolution des prix des matières premières et du pétrole sur les trésoreries est redevenue négative pour une courte majorité de trésoriers.
  • Les recherches de financement sont jugées aisées mais leur tendance à l’amélioration est interrompue.
  • Les placements très liquides restent privilégiés par les trésoriers. Les mouvements récents de remontée des taux d’intérêt ne semblent pas avoir modifié jusqu’à présent leurs préférences en matière de supports de placement.

Lire l’enquête

Avizo recrute un Consultant Trésorerie

Blog Avizo HiringAfin de renforcer ses équipe dans le cadre du développement de ses missions liées à l’implémentation de nouveaux logiciels de trésorerie et de paiements Avizo recrute un consultant (H/F) en charge de l’assistance à l’implémentation de logiciel de trésorerie et de paiements (EBICS T/TS et SWIFT) auprès de ses clients PME, ETI.


Missions  : Vous intervenez sur toutes les phases des projets : vous assurez l’analyse, le paramétrage et la formation des utilisateurs tout en vous appuyant sur nos méthodologies de déploiement.

Qualités requises

  • Gestion de projet
  • Autonomie, pro-activité, sens du service client
  • Aisance relationnelle et rédactionnelle
  • Rigueur et organisation
  • Bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit.

Expériences demandées

  • Premières expériences d’implémentation de logiciels de paiements, de trésorerie : Sage FRP, Sage Trésorerie Ligne 1000, Kyriba Entreprise, Kyriba Pro, Exalog AllMyBanks
  • De véritables connaissances fonctionnelles de la gestion de trésorerie sont un plus.

Salaire : selon profil.
Localisation : Paris, Ile de France, principalement mais des déplacements en province peuvent être envisagés.

Blog Avizo CvMerci de bien vouloir nous adresser votre CV, lettre de motivation et prétentions salariales à job(at)avizo.tm.fr

 

Créée en 2004, Avizo est une société de conseil opérationnel et d’intégration de systèmes informatiques, spécialisée dans la Gestion de trésorerie et des flux financiers.

La vocation opérationnelle de l’accompagnement proposé par Avizo est garantie par ses équipes de consultants expérimentés. Capitalisant sur ses retours d’expériences, Avizo a développé une offre construite autour de trois thématiques majeures : Conseils, Systèmes, Ressources. Avizo développe tout particulièrement ses offres de services auprès des trésoriers et directeurs financiers des PME, ETI, nationales ou internationales.

ALBIOMA, ALAIN AFFLELOU FRANCHISEUR, AGROGENERATION, AUXIA, BNP PARIBAS LACM, COTY, ECS, ECONOCOM, FRANCE ACTIVE, GROUPE ESSEC, GROUPE MONNOYEUR, ISOCHEM, LE CONSERVATEUR, POWEO, PRET-D’UNION, SOLAIREDIRECT, SPHERE, SWIFT & TISMADE, TECHNICOLOR, TRANSAVIA, VEDICI, font confiance à Avizo.

Rechute des trésoreries d’exploitation en octobre

D’après l’enquête de trésorerie AFTE / Coe-Rexecode, l’opinion des trésoriers des grandes entreprises sur la trésorerie d’exploitation est retombée début octobre à son plus bas de juillet 2013. La tendance reste défavorable.

Principaux résultats de l’enquête d’octobre 2013 :

• Rechute des opinions sur les trésoreries d’exploitation en octobre.
• La tendance sur l’évolution des trésoreries globales reste à la dégradation.
• La trésorerie globale apparait moins bonne que prévu par les trésoriers.
• Légère amélioration des délais de paiement des clients.
• Le solde d’opinion sur les marges bancaires reste légèrement tendu.
• 31,5 % des trésoriers ont l’intention de mettre en place des lignes de précaution (38,5 % dans le secteur du commerce et des hôtels-restaurants).

Rechute des trésoreries d’exploitation en octobre

Les trésoreries deviennent meilleures qu’anticipé

Les trésoreries deviennent meilleures qu’anticipé d’après l’enquête de trésorerie AFTE / Coe-Rexecode, menée auprès des trésoriers des grandes entreprises.

Principaux résultats de l’enquête de septembre 2013 :

  • Les trésoreries d’exploitation sont devenues moins difficiles en septembre.
  • Le solde d’opinion sur l’évolution des trésoreries globales reste négatif.
  • La trésorerie globale apparaît meilleure qu’anticipé pour une majorité de trésoriers.
  • Amélioration significative des délais de paiement des clients.
  • Légère hausse du solde d’opinion sur les marges bancaires.
  • 29,8 % des trésoriers ont l’intention de mettre en place des lignes de précaution (seulement 21,1% dans le secteur des services aux entreprises).

Les trésoreries d’exploitation semblent se dégrader à nouveau

Les trésoreries d’exploitation semblent se dégrader à nouveau, d’après l’enquête de trésorerie AFTE / Coe-Rexecode, menée auprès des trésoriers des grandes entreprises.

Principaux résultats de l’enquête de juillet 2013 :

  • Les trésoreries d’exploitation sont devenues plus difficiles en juillet.
  • Le solde d’opinion sur l’évolution des trésoreries globales reste négatif
  • Détérioration significative des délais de paiement des clients.
  • Légère hausse du solde d’opinion sur les marges bancaires.
  • 61 % des trésoriers concernés jugent négative l’influence du prix des matières premières
  • sur leur trésorerie. Mais seulement 45% sur le taux de change euro-dollar
  • 29,5 % des trésoriers ont l’intention de mettre en place des lignes de précaution.