Navigation

Related Articles

Back to Latest Articles

Le Comité national SEPA appelle l’ensemble des parties prenantes à intensifier leurs actions pour assurer une migration dans les temps


ERIC DESQUATREVAUX
Le Comité national SEPA appelle l’ensemble...

Le Comité national SEPA appelle l’ensemble des parties prenantes à intensifier leurs actions pour assurer une migration dans les temps.

Le Comité national SEPA s’est réuni le 12 décembre 2012 en vue d’examiner l’état d’avancement de la migration à SEPA en France et d’identifier les leviers d’action à sa disposition pour accompagner les utilisateurs lors de leur passage aux moyens de paiement SEPA.

A 13 mois de la date butoir, la migration française vers les moyens de paiement SEPA doit s’accélérer.

Le Comité national SEPA s’inquiète de la faible montée en charge des moyens de paiement SEPA : la migration au virement SEPA a cessé de progresser depuis la fin du 1er semestre 2012 et peine à dépasser la barre des 30 % ; la migration au prélèvement SEPA n’est pas à ce jour engagée (flux inférieurs à 1 %). Le Comité national SEPA met en garde les futurs utilisateurs de ces moyens de paiement contre le risque opérationnel qu’implique une concentration des migrations sur la fin de l’année 2013.

Les efforts de communication du Comité national SEPA doivent être relayés par l’ensemble des partenaires des entreprises.

Le Comité national SEPA a continué son action d’accompagnement des acteurs en tenant 18 sessions d’information sur SEPA depuis le mois de juin. Ces sessions ont permis de sensibiliser l’ensemble des acteurs, notamment les entreprises, quant à leurs obligations découlant du règlement  » end-date  » et de les rapprocher de leurs interlocuteurs privilégiés que sont leurs banques, les associations professionnelles, les experts comptables ou encore les chambres de commerce. Ces interlocuteurs privilégiés doivent poursuivre cette information au plus près des entreprises afin d’assurer le succès de la migration française.

Le TIP et le télérèglement ont jusqu’au 1er février 2016 pour se conformer aux normes SEPA.

Une solution a été identifiée au sein du Comité national pour assurer la migration à terme du télérèglement à destination des entreprises aux normes SEPA. En ce qui concerne le TIP, les prestataires de services de paiement développent actuellement des moyens de paiement alternatifs basés sur de nouvelles technologies. En tout état de cause, une solution de remplacement du TIP sur la base d’un prélèvement SEPA existant et universel sera proposée selon des modalités qui seront précisées au cours des prochains mois.

Qu’est-ce que le projet SEPA ?

Le projet SEPA (Single Euro Payments Area – espace unique de paiement en euros) est un projet européen qui s’inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros. L’ambition est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune à l’ensemble des pays européens. Grâce à ces nouveaux moyens de paiement européens, les consommateurs, les entreprises, les commerçants et les administrations peuvent effectuer des paiements dans les mêmes conditions partout dans l’espace européen, aussi facilement que dans leur pays.

Quel calendrier de mise en œuvre ?

Conformément au règlement (UE) n° 260/2012, le virement SEPA et le prélèvement SEPA remplaceront leurs équivalents nationaux au plus tard le 1er février 2014. Les produits de niche que sont le TIP et le télérèglement auront jusqu’au 1er février 2016 pour se conformer aux normes SEPA.

Quel est le rôle du Comité national SEPA ?

Le Comité national SEPA coordonne la mise en oeuvre des moyens de paiement européens en France. Il regroupe des représentants de l’ensemble des acteurs concernés : banques, administrations, entreprises, commerçants et consommateurs, ainsi que des parlementaires, et des représentants du Conseil économique et social et de l’Association des maires de France.

FBF |  moyens de paiement |  SEPA

Show Comments (0)

Comments

Related Articles

MOYENS DE PAIEMENT, MONÉTIQUE, SEPA ET TÉLÉTRANSMISSION BANCAIRE

Fraude : au culot, les escrocs soutirent 14 millions d’euros à une entreprise

 Les voleurs, d’envergure internationale ont eu du culot, du sang-froid et une bonne connaissance des affaires. En un coup de téléphone, ils ont soutiré 14 millions d’euros à...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX
MOYENS DE PAIEMENT, MONÉTIQUE, SEPA ET TÉLÉTRANSMISSION BANCAIRE

Migration Ebics TS, les délais de traitement s’allongent pour les banques

C’est que nous constatons chez Avizo lors de missions d’accompagnement pour la migration d’Ebics T vers Ebics TS. Voici la réponse d’une chargée d’affaires cash management à une...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX