Navigation

Related Articles

Back to Latest Articles

Les trésoriers jugent aisée la situation de trésorerie des grandes entreprises


ERIC DESQUATREVAUX
Les trésoriers jugent aisée la situation de...

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de février 2016, les trésoriers jugent aisée la situation de trésorerie des grandes entreprises.

Blog avizo enquête fev 2016

Question : Comment jugez-vous actuellement la situation
de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise :
aisée, normale ou difficile ?
Source : AFTE/ Coe-Rexecode

Résumé de l’enquête

  • La situation de trésorerie des grandes entreprises est jugée aisée par les trésoriers.
  • La trésorerie globale s’est toutefois dégradée au cours du mois écoulé et d’une manière un peu plus forte qu’anticipé.
  • Les évolutions de prix des matières premières exerceraient une influence très légèrement positive sur la trésorerie des entreprises. L’évolution du taux de change de l’euro/dollar aurait également un effet favorable.
  • La proportion de trésoriers qui estiment que les délais de paiement des clients ont tendance à s’allonger a augmenté. Les délais de paiement des fournisseurs se tasseraient légèrement.
  • Une légère tension sur les marges pratiquées sur les crédits bancaires est relevée.
  • La proportion de trésoriers anticipant de mettre en place des nouvelles lignes de crédit de précaution est en très légère hausse.

En savoir plus, lire l’enquête

Show Comments (0)

Comments

Related Articles

ENQUÊTE AFTE/COE-REXECODE

Les trésoreries d’exploitation semblent se dégrader à nouveau

Les trésoreries d’exploitation semblent se dégrader à nouveau, d’après l’enquête de trésorerie AFTE / Coe-Rexecode, menée auprès des trésoriers des grandes entreprises. Principaux...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX
ENQUÊTE AFTE/COE-REXECODE

Amorce d’un durcissement des conditions de crédit ?

Dans la dernière enquête mensuelle AFTE/Coe-Rexecode réalisée début février 2010, les trésoriers des grandes entreprises présentes en France confirment un retour à la...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX