Une société de thé glacé ajoute «Blockchain» à son nom, sa valorisation explose de 200 %.

Le figaro.fr > par   > Publié 

Blog Avizo BlockchainLe simple fait de changer son nom a suffi à faire décoller l’action de la compagnie de thés glacés Long Island Iced Tea Corp de près de 200%. En utilisant le terme «blockchain», la marque profite de l’effet de mode lié aux cryptomonnaies comme le Bitcoin.

Le cours de Bourse de la société de boissons Long Island Iced Tea Corp a bondi de près de 200% jeudi. La raison? Elle venait d’annoncer par communiqué qu’elle deviendrait Long Blockchain Corp, et qu’elle allait désormais se consacrer «à l’exploration et à l’investissement dans des opportunités s’appuyant sur la technologie de la blockchain». La blockchain est la technologie derrière la cryptomonnaie Bitcoin, dont le cours fluctuant alimente une véritable frénésie auprès des investisseurs. Cette technologie se présente comme une base de données décentralisée, qui ne peut pas être rétroactivement modifiée et qui permet d’exécuter des logiciels. Elle fonctionne comme un grand registre public réputé infalsifiable, car toute modification d’information doit être simultanément faite chez tous les utilisateurs.

En savoir plus : Une société de thé glacé ajoute «Blockchain» à son nom, sa valorisation explose de 200%

Lire aussi : Une Blockchain de commerce international pour PME lancée par SocGen, Natixis & co

Les opinions sur la trésorerie d’exploitation des grandes entreprises se dégradent à nouveau légèrement.

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de décembre 2017, Les opinions sur la trésorerie d’exploitation des grandes entreprises se dégradent à nouveau légèrement.

En décembre, l’orientation baissière du solde des opinions sur la situation des trésoreries d’exploitation se poursuit. Le solde des opinions est quasiment à l’équilibre. Il a fortement reflué tout au long du second semestre 2017.

Blog Avizo Les-opinions-sur-la-tresorerie-d-exploitation-des-grandes-entreprises-se-degradent-a-nouveau-legerement_indicateur

Question : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ?

 

 

 

Principaux résultats de l’enquête :

  • Le solde des opinions des trésoriers quant à la situation de trésorerie d’exploitation est revenu quasiment à l’équilibre. Il s’est affaibli tout au long du second semestre.
  • Pour le troisième mois consécutif, une courte majorité de trésoriers considère que la trésorerie globale de leur entreprise se dégrade.
  • Les délais de paiement accordés aux clients se réduisent à nouveau.
  • Des contraintes de financement inexistantes : les marges bancaires sur les crédits se réduisent encore et les recherches de financement restent aisées.
  • La désaffection dont pâtissent les titres de créances négociables au titre de véhicule de placement des trésoreries excédentaires s’atténue un peu.

En savoir plus, lire l’enquête AFTE/Coe-Rexecode

Lire aussi : La gestion du cash reste une des priorités 2018 du Directeur Financier mais son importance décroit selon la taille de l’entreprise.

La gestion du cash reste une des priorités 2018 du Directeur Financier mais son importance décroit selon la taille de l’entreprise.

C’est un des résultats de la nouvelle édition « Priorités 2018 du Directeur Financier », l’enquête annuelle menée par PWC et la DFCG.

Une forte hétérogénéité des priorités par taille d’entreprise à l’exception du pilotage de la performance.

Blog Avizo Priorités 2018 du Directeur Financier

La gestion du cash est en 3eme position pour le DAF de TPE mais mais rétrograde à la dernière place pour ses homologues des Grandes Entreprise.

Source : Etude PwC ● Les priorités 2018 du Directeur Financier

En savoir plus : consulter l’enquête

Lire aussi : Délais de paiement, nouvelle sanction DGCCRF à l’encontre de la société VALEO SERVICE