Une société de thé glacé ajoute «Blockchain» à son nom, sa valorisation explose de 200 %.


ERIC DESQUATREVAUX
Une société de thé glacé ajoute «Blockchain»...

Le figaro.fr > par  Elisa Braun > Publié le 22/12/2017 à 17:53

Blog Avizo Blockchain

Le simple fait de changer son nom a suffi à faire décoller l’action de la compagnie de thés glacés Long Island Iced Tea Corp de près de 200%. En utilisant le terme «blockchain», la marque profite de l’effet de mode lié aux cryptomonnaies comme le Bitcoin.

Le cours de Bourse de la société de boissons Long Island Iced Tea Corp a bondi de près de 200% jeudi. La raison? Elle venait d’annoncer par communiqué qu’elle deviendrait Long Blockchain Corp, et qu’elle allait désormais se consacrer «à l’exploration et à l’investissement dans des opportunités s’appuyant sur la technologie de la blockchain». La blockchain est la technologie derrière la cryptomonnaie Bitcoin, dont le cours fluctuant alimente une véritable frénésie auprès des investisseurs. Cette technologie se présente comme une base de données décentralisée, qui ne peut pas être rétroactivement modifiée et qui permet d’exécuter des logiciels. Elle fonctionne comme un grand registre public réputé infalsifiable, car toute modification d’information doit être simultanément faite chez tous les utilisateurs.

En savoir plus : Une société de thé glacé ajoute «Blockchain» à son nom, sa valorisation explose de 200%

Lire aussi : Une Blockchain de commerce international pour PME lancée par SocGen, Natixis & co

Show Comments (0)

Comments

Related Articles

FINANCEMENT, PLACEMENT, CONDITIONS BANCAIRES, DÉLAIS DE PAIEMENT

Crédit : moins d’autocensure chez les PME

Directions financières > Edouard Lederer | Le 28/01/2015 à 01:00 C’est un débat récurrent qui agite les acteurs du financement des entreprises. Nombre de dirigeants de PME...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX
REVUE DE PRESSE

Les PME face à un risque de « cash crunch »

Gros soucis de trésorerie en vue pour les PME. Alors que la crise les frappe de plein fouet, elles pâtissent à la fois de la contraction des crédits bancaires, de l’allongement...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX