La situation de trésorerie d’exploitation est jugée plutôt aisée par les trésoriers des grandes entreprises et des ETI

Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de septembre 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises, le solde des opinions des trésoriers sur la situation de la trésorerie d’exploitation se redresse sensiblement en septembre. Il rejoint un niveau inédit depuis cinq ans. L’évolution de la trésorerie globale est un peu moins favorable. Le recul des prix des matières premières a une influence positive sur les trésoreries.

La-situation-de-tresorerie-d-exploitation-est-jugee-plutot-aisee-par-les-tresoriers-des-grandes-entreprises-et-des-ETI_indicateur

Question : Comment jugez-vous actuellement la situation de la trésorerie d’exploitation (flux) de votre entreprise : aisée, normale ou difficile ? Ecart entre le pourcentage de réponses « aisées » et le pourcentage de réponses « difficiles ».

Principaux résultats de l’enquête :

  • Le solde d’opinion des trésoriers sur la trésorerie d’exploitation se redresse sensiblement en septembre.
  • Pour autant, l’évolution de la trésorerie globale est un peu moins favorable.
  • Le recul des prix des matières premières influence positivement la trésorerie des grandes entreprises et des ETI.
  • Les délais de paiement des fournisseurs ont tendance à remonter depuis le début de l’année. Ceux accordés aux clients se stabilisent.
  • Les marges pratiquées sur les crédits bancaires se détendent et les recherches de financement sont aisées.
  • La proportion de trésoriers qui anticipent de mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution recule.
  • Les dépôts à terme et la détention en cash demeurent les véhicules de placement privilégiés par les trésoriers.

En savoir plus, lire l’enquête

Leave a Comment