Navigation

Related Articles

Back to Latest Articles

Les recherches de financement restent aisées selon les trésoriers


ERIC DESQUATREVAUX
Les recherches de financement restent aisées...
Blog Avizo logo Coe-Rexecode

 Selon L’enquête AFTE/Coe-Rexecode de juillet 2015, auprès des trésoriers des grandes entreprises françaises, le solde des opinions sur leurs recherches de financements est très stable depuis un an. Il s’est effrité de manière assez sensible dans l’enquête de juillet mais demeure dans une zone qui suggère que les recherches de financement restent plutôt aisées.

Les-recherches-de-financement-restent-aisees-selon-les-tresoriers_indicateur

Question : Vos recherches de financements sont-elles faciles, normales ou difficiles ? Ecart entre le pourcentage de réponses « faciles » et le pourcentage de réponses « difficiles ».

Principaux résultats de l’enquête :

  • Le solde d’opinion des trésoriers sur la trésorerie d’exploitation se stabilise dans une zone neutre.
  • Il s’améliore sensiblement en ce qui concerne les opinions sur l’évolution de la trésorerie globale.
  • L’évolution des prix des matières premières pénalise la trésorerie des grandes entreprises et des ETI.
  • Les délais de paiement des clients ont eu tendance à remonter depuis le début de l’année. Ils se stabiliseraient désormais.
  • Les marges pratiquées sur les crédits bancaires reculeraient faiblement.
  • Peu de trésoriers anticipent de mettre en place de nouvelles lignes de crédit de précaution.

En savoir plus, lire l’enquête

Show Comments (0)

Comments

Related Articles

ENQUÊTE AFTE/COE-REXECODE

Les trésoreries deviennent meilleures qu’anticipé

Les trésoreries deviennent meilleures qu’anticipé d’après l’enquête de trésorerie AFTE / Coe-Rexecode, menée auprès des trésoriers des grandes entreprises. Principaux résultats de...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX
ENQUÊTE AFTE/COE-REXECODE

Moins d’une entreprise sur cinq a l’intention de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution

Les trésoriers des grandes entreprises et ETI sont de moins en moins nombreux à envisager de mettre en place de nouvelles lignes de crédits de précaution. Ils étaient moins de 20%...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX