Navigation

Related Articles

Back to Latest Articles

L’AFTE tire la sonnette d’alarme pour l’arrivée du SEPA


ERIC DESQUATREVAUX
L’AFTE tire la sonnette d’alarme pour...

L’Association Française des Trésoriers d’Entreprises (AFTE) consacre le dossier de sa revue de novembre au Single Euro Payments Area. Les retards dans l’implémentation du protocole dans les SI d’entreprises est dramatique.

Cio-online.com Edition du 20/11/2012 – par Bertrand Lemaire 

Le 1er février 2014, le SEPA sera une réalité obligatoire pour toutes les entreprises. Depuis le 1er avril 2012, tous les établissements financiers doivent obligatoirement accepter les ordres aux normes SEPA. Or l’AFTE (Association Française des Trésoriers d’Entreprises) dénonce un retard important dans le déploiement du SEPA en entreprises, y compris dans les banques. L’Etat et les autres collectivités publiques constitueraient encore aujourd’hui la grande majorité des flux SEPA tant en prélèvements qu’en virements, selon l’AFTE.

La création du Single Euro Payments Area (SEPA) est la suite logique de celle de l’Euro fiduciaire : il s’agit d’une harmonisation des formats et des modalités de tous les ordres de paiements à l’échelle des 16 pays de la Zone Euro (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Chypre, Malte et Slovaquie). Les onze autres pays de l’Union Européenne ont jusqu’au 31 octobre 2016 pour adopter le SEPA pour les ordres de paiement en euros. Norvège, Islande, Lichtenstein, Monaco et Suisse sont également concernés pour toutes les opérations en euros. Ces dates butoirs sont désormais inscrites dans la réglementation et ne bougeront donc plus. (…)

Show Comments (0)

Comments

Related Articles

REVUE DE PRESSE

Zéro visibilité pour les DAF, priorité à la trésorerie

Zéro visibilité pour les DAF, priorité à la trésorerie !Par Cécile Desjardins, journaliste | 01/07/2013 Visibilité réduite, réduction des coûts… L’inquiétude croissante des...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX
FRAUDE, CYBER RISQUES

Faux virements : l’enseigne Intermarché escroquée de 15 millions d’euros

Après avoir pris attache avec un salarié du siège de cette enseigne, située dans le XVe arrondissement à Paris, les aigrefins sont parvenus à le convaincre d’opérer plusieurs...

Posted on by ERIC DESQUATREVAUX