Le code d’accès de la Banque de France était « 123456 »

Un internaute a été relaxé pour avoir piraté à son insu le système informatique de la Banque de France, dont la sécurité était des plus poreuses.

Un usager d’internet accusé d’avoir bloqué durant deux jours le système informatique de la Banque de France, en 2008, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Rennes (ouest) après avoir fait valoir qu’il avait agi en toute bonne foi, a-t-on appris jeudi auprès de son avocate.

LesEchos.fr

Leave a Comment