European Payment Report 2021, les principaux constats de l’étude annuelle d’Intrum sur les comportements des entreprises en matière de délais de paiement

  • En France 

Les aides gouvernementales ont préservé les revenus et la trésorerie.

En mars 2020, le Gouvernement français a mis en place les Prêts Garantis par l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros, pour faire face à la crise. Il a depuis proposé de nouveaux dispositifs de financement pour aider les entreprises et professionnels à surmonter le stress économique et les accompagner dans la phase de reprise. Les résultats de l’European Payment Report montrent que plus d’un tiers des entreprises françaises (36 %) déclarent que la pandémie a eu moins d’impact sur leurs revenus et trésorerie qu’elles ne l’avaient prévu au cours des premiers mois de la crise – soit 6 % de plus que la moyenne européenne.

Le risque de retards de paiement met les entreprises sous pression

Près de deux tiers des entreprises françaises (64 %) sont plus que jamais préoccupées par la capacité de leurs clients à les payer à temps. En prévision d’un ralentissement économique, trois entreprises sur dix (30 %) prévoient de réduire les coûts (contre 28 % pour la moyenne européenne), et un quart ( 26 %) prévoit de sécuriser les paiements rapidement et d’adopter une approche plus prudente en matière d’endettement.

  • En Europe centrale

Les entreprises d’Europe centrale sont plus confiantes quant aux perspectives de risques pour l’année à venir.

Alors que la campagne de vaccination s’accélère et que les aides gouvernementales continuent à soutenir leur trésorerie, les entreprises de la région d’Europe centrale semblent plus confiantes que leurs homologues des pays voisins sur l’année à venir.

Tout comme les entreprises d’Europe du nord, les entreprises d’Europe centrale sont plus nombreuses à avoir accepté des délais de paiement plus longs, car elles ne voulaient pas nuire à leurs relations commerciales. 17 % ont accepté des délais de paiement plus longs de la part d’une entreprise du secteur public au cours des 12 derniers mois, contre 11 % des entreprises européennes en moyenne.

A propos du rapport :  Le Groupe Intrum publie chaque année depuis 1998 l’European Payment Report. L’édition 2021 est le 7ème rapport pour la France, avec un focus sur le risque lié aux délais et retards de paiement du marché français.

Le rapport est basé sur une étude menée simultanément dans 29 pays européens entre le 26 janvier et le 16 avril 2021. Un total de 11,187 entreprises de 11 secteurs d’activités différents en Europe ont participé à cette étude. Pour la France, le groupe Intrum a interrogé 609 entreprises.

En savoir plus :  European Payment Report | Intrum

Lire aussi : Mise en place d’un comité de crise face à la situation de dégradation des délais de paiement

Partager l'article sur :
Leave a Comment